[Gamification] Comment mettre en place le jeu correspondant au besoin de son entreprise ?

Parce qu’une fois qu’on s’est dit ça, c’est bien mais ça nous aide pas plus que ça sur l’application du concept dans l’entreprise (alors “ça” si vous n’avez pas vu les précédents articles, c’est le concept de gamification, ses intérêts et les pièges à éviter. Vous en avez loupé des choses mais c’est pas perdu pour autant !)

 

Gamification, mode d’emploi : 

  1. Définir les objectifs et les enjeux du système de jeu 
  2. Identifier les joueurs 
  3. Déterminer le parcours
  4. Construire le système de récompenses 
  5. Mettre en place les activités
  6. Poser des règles
  7. Créer un environnement visuel attractif 
  8. Tester 
  9. Communiquer autour du lancement 
  10. Laisser les utilisateurs s’exprimer

 

Définir les objectifs et les enjeux du système de jeu 

Le jeu est un moyen d’atteindre l’objectif de l’entreprise. Mais pour que ce moyen fonctionne, il ne faut pas oublier : 

  • le contexte de l’entreprise 
  • le ou les objectifs business à court et long terme 
  • les attentes des salariés (et des 4 profils de joueurs)

 

Questions à se poser : 

  • Pourquoi ces objectifs ? 
  • Pourquoi utiliser la gamification ? 
  • Quel est l’apport ?

 

Les réponses donneront des éléments pour la communication et l’adhésion des collaborateurs. 💬

 

Identifier les joueurs 

Chercher à savoir qui ils sont. 👥

Quel est leur parcours (niveau d’études, d’expérience), leurs caractéristiques démographiques, leurs motivations … 

Cela peut faire émerger des communautés déjà à ce stade. 

Savoir quel est leur profil pour identifier les leviers de motivation correspondant et les intéresser. 

Capture d’écran 2019-11-26 à 19.32.05

Déterminer le parcours

A cette étape, on pense au cadre général

  • Histoire
  • Durée 
  • Missions 
  • Règles 
  • Type de jeu : coopératif/compétitif
  • Récompense
  • Eléments de divertissement 
  • Eléments de formation pour permettre l’atteinte des objectifs 

 

Construire le système de récompenses 

Quelles récompenses ? 

Tout dépend de ce que l’on veut obtenir mais il y a plusieurs possibilités : 

Points => Gratification

Badges => Reconnaissance

Niveaux => Statut

Classements => Compétition

Challenges => Réalisation

On peut aussi inclure des éléments plus concrets comme des cadeaux, des invitations pour des évènements, des compliments, des mentions “j’aime” … Des éléments permettant d’aller plus loin dans le jeu (des ressources, des outils, de l’argent virtuel, des supers pouvoirs pour dépasser les autres équipes …)

Astuce : varier les récompenses pour éviter d’avoir un système redondant qui lasserait les joueurs. 

Pour faire votre choix : 2 questions à se poser 

  • Qu’est ce qui motive les joueurs ? 
  • Quels sont nos objectifs ? 

Ex : si on souhaite mettre la compétition au coeur du jeu, les classements seront bien adaptés. Au contraire, pour des objectifs plutôt individuels, on peut opter pour un système de points ou de badges. 

Quelles conditions ? 

Il ne suffit pas de déterminer quelles seront les récompenses, il faut aussi déterminer comment elles seront obtenues. Quel barème on associe aux tâches qui seront effectuées. 

Tout dépend des tâches quotidiennes des collaborateurs et de ses objectifs (bon, on n’en profite pas pour fixer des objectifs irréalistes hein). 

Pour des activités difficilement chiffrables, on cible ce qui peut être évalué (des éléments d’un produit ou service) et on convertit ses chiffres en niveaux.

 

Petit point de vigilance : pondérer le barème pour éviter qu’un joueur fasse la même tâche de manière répétitive pour gagner facilement des récompenses et l’orienter vers des tâches plus complexes.

Un bon système de point créera la motivation pour aller vers ces challenges plus complexes qui feront gagner plus de récompenses d’un coup. 

 

Mettre en place les activités

Quelles activités mettre en place ? 

Un quizz, 

une étude de cas, 

un défi/challenge opposant l’ensemble des collaborateurs, 

une simulation/démonstration (pour découvrir un produit, un service de l’entreprise) …

Une activité oui mais pas seulement : 

  • Feedback : A la fin de l’activité il y aura un résultat. L’action sera réussie ou pas. Il faut donc penser au feedback qui sera donné après, qui permettra aussi de garder le joueur motivé, de connaître ses points forts, comment s’améliorer avant de passer à l’étape suivante

 

  • Difficulté des exercices : à doser pour l’engagement, pour rester challengeant et éviter l’ennui et la frustration

 

Poser des règles

Comme dans un jeu de société, on commence par regarder les règles. 

Même principe ici, les joueurs devront connaître les règles avant de jouer, comprendre dans quel cadre ils vont évoluer. 

Il faut donc définir les règles et comment elles seront communiquées et accessibles aux joueurs. 

 

Créer un environnement visuel attractif 

C’est un des éléments qui va faire le succès de votre gamification. 

Le visuel, l’ergonomie, l’optimisation de l’expérience vont être des ingrédients importants et dès les 1eres secondes de jeu (pas de pression !)

Le visuel doit servir le fond, il ne faut pas juste choisir un environnement parce qu’il nous plait, il faut avant tout s’adapter à sa cible. 

Ce qu’il faut définir : 

  • Conformité à la charte graphique ? 
  • Couleurs à utiliser ? Chaudes ou froides ? 
  • Ton utilisé (il faut quand même se souvenir qu’on est dans un cadre pro 😉 )

 

Tester 

Pourquoi tester ? 

Pour vous la péter 😎. Bah quoi, vous avez bien bossé pour faire ce jeu, amusez-vous un peu en avant première ! 

Non plus sérieusement : 

  • pour améliorer et optimiser le jeu 
  • voir si la cible va aimer le jeu 
  • si le jeu est compréhensible 
  • s’il permet de réaliser l’objectif 
  • Si les outils de mesures sont efficaces
  • Si le rythme est bon (temps passé sur les différents niveaux)
  • S’il permet de mesurer l’engagement (combien de fois et combien de temps le système est utilisé sur une période)
  • s’il est facile d’appropriation
  • s’il y a des baisses de performance ou des abandons et leurs raisons
  • si les règles sont bien comprises

 

Risque : partialité sur le retour d’expérience au vu du travail déjà fourni et des modifications à faire en identifiant des améliorations.

 

Communiquer autour du lancement 

Si on veut que ça marche, il faut en parler. Quelques pistes de choses à mettre en place : 

Impliquer les managers : Les managers doivent être l’un des relais pour montrer que le jeu est important et les inciter à y aller et augmenter l’engagement. Après, il ne doit pas être le seul à porter la communication (parce qu’il a autre chose à faire 😊)

Faire un teasing : susciter l’intérêt en distillant des informations à différents moments. Par des campagnes mails, des vidéos, des affiches … 

Faire un évènement pour le lancement ou un évènement au cours du jeu pour la promotion de la progression des joueurs. 

Communiquer en externe : on a tous accès aux réseaux sociaux, profitons-en ! ça peut même servir la réputation et la marque employeur ! Pourquoi s’en priver ? 

Avoir des ambassadeurs

 

Laisser les utilisateurs s’exprimer

Que dire de plus ? 

Si ! il y a différents moyens : des espaces pour les commentaires et les questions, un support mail ou téléphone, un questionnaire à chaud, des réunions débriefing, des forums de discussion … Cela permettra d’évaluer le succès du système et l’atteinte des objectifs. 

Petit plus : les retours pourront servir à améliorer le jeu et faire en sorte qu’il soit utilisé plusieurs années (#ROI)

Gamification _ C'est quoi _ (2)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s