Un profil pénurique ? Et si la solution était de miser sur les alternants et stagiaires

Certains métiers comptent peu de candidats si bien que recruter peut devenir un vrai casse-tête … (vous sentez le vécu là non ?)

Et si le recrutement d’un stagiaire ou un alternant en fin d’études était une solution ?

Creusons un peu la question !

Avantages et inconvénients :

Plusieurs avantages :

  • Un coût plus faible qu’un profil expérimenté
  • Une «malléabilité » plus importante sur les méthodes de travail, la culture de l’entreprise
  • Pas ou peu de mauvaises habitudes de travail
  • Une forte motivation pour faire ses preuves et être reconnu

Mais il y a aussi des inconvénients, qui peuvent être minimisé si l’organisation peut les absorber :

  • Une maturité professionnelle plus faible qu’un profil expérimenté
  • Une mobilisation des salariés en poste pour la formation sur les compétences et les méthodes de travail
  • Un manque de réseau (pour les postes commerciaux)

Il peut être délicat de recruter un étudiant en fin d’étude pour un poste en relation client. Pour remédier cela, lors du recrutement, on peut veiller à ce que le candidat recruté soit réellement motivé, qu’il ait un bon relationnel, une bonne culture générale pour être capable de parler de tout et une souplesse intellectuelle.

Vouloir recruter un alternant ou un stagiaire pour le former en interne, c’est bien mais encore faut-il capter les bons profils et les fidéliser.

Comment attirer les bons profils étudiants et fidéliser les stagiaires ?

Attirer

Cibler des écoles et des étudiants selon leur formation.

Souvent l’objectif des étudiants est de trouver des stages et premiers emplois dans des grandes entreprises pour avoir des références dans leur CV et ainsi renforcer leur employabilité.

Conseil pour renforcer votre attractivité face aux grands groupes :

  • Donner du sens (portée du produit ou du service, technicité, l’impact vis à vis des clients …)
  • Etre différenciant (classement de l’entreprise dans son secteur, réseaux professionnels …)
  • Offrir une perspective de montée en compétences
  • Donner envie de rejoindre l’entreprise (et son secteur d’activité)

Quels canaux utiliser ? Les réseaux sociaux, les plaquettes de recrutement, des vidéos, la page carrière, le parrainage d’une promotion …

Et la rémunération dans tout ça ? Question importante, dans les groupes, il y a souvent des grilles de rémunération pour les stages et alternances dont les montants sont supérieurs aux minimums. Prévoir une rémunération supérieure aux minimums peut permettre d’atteindre les étudiants des meilleures écoles.

Fidéliser en mettant en place un programme d’accompagnement :

Pendant le stage ou l’alternance :

  • Faire un parcours d’intégration complet comme pour un nouveau collaborateur
  • Formations de base sur le métier
  • Faire des simulations/jeux de rôle
  • Outils possibles:
    • Fiche d’auto-évaluation pour que l’étudiant puisse prendre du recul face à une nouvelle situation et voir ce qu’il aurait pu améliorer.
    • Fiche de suivi pour le tuteur
  • Ritualiser le passage du stage/alternance au CDI

Pendant les 3 années suivantes : prévoir des modules de formation pour monter en compétences et des augmentations de la rémunération.

Récap en infographie :

Recruter des étudiants

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s